Journée Neurosciences, Esthétique et Complexité

La création du Groupement de recherche (GDR) « Esthétique, art et science » (ESARS) par le CNRS ne répond pas à un besoin scientifique précis mais au souhait de chercheurs et de praticiens de l’art de trouver un lieu pour explorer la « jonction entre Sciences et Arts » dans une perspective pluridisciplinaire. Les voies sont multiples : informatique et art, neurosciences cognitives et art, épistémologie et art. Les problématiques sont hardies et ambitieuses : esthétique non linéaire, mesure esthétique, neuro-esthétique, corrélats physiologiques de la perception d’une œuvre, bases neuronales de la créativité sont autant d’expressions clés qui intrigueront artistes et regardeurs. Déjà l’équipe de Zoï Kapoula affirme des liens entre dyslexie et création artistique…

Art et sciences sont moins à rapprocher par le rôle que joue la créativité, que l’on peut trouver dans bien d’autres activités humaines, que par l’ambition commune de connaissance ; une ambition désintéressée qui leur est intrinsèque. La science, dans le contexte du GDR ESARS, parait se rapprocher de l’art pour le comprendre, le modéliser, le constituer en objet de connaissance. Au fait, une question : s’il y parvient, est-ce bien l’art qu’il aura saisi et modélisé ? Les travaux du GDR ne vont-ils pas simplement confirmer que l’art est toujours ailleurs, autre chose, à coté, rebelle et singulier ? Les chercheurs décriraient alors les territoires dans lesquels la création artistique s’épanouit sans pour autant pouvoir la saisir — ce ne serait pas le moindre des résultats. En retour, les artistes engagés dans l’aventure pourront-ils apporter une contribution nouvelle à notre connaissance de ce qu’est la science ?

La première rencontre entre artistes et scientifiques aura lieu à Paris le 28 septembre au Centre universitaire des Saint-Pères. Le programme est disponible [ici], les informations d’organisation []. La participation est gratuite mais l’inscription est nécessaire.

Le projet du GDR ESARS est présenté dans la revue Technique et Science Informatique : Kapoula Z., Lestocart L. (2013) GDR ESARS : Esthétique, art et science. TSI vol.32/3-4 pp.483-492.



Catégories :art contemporain, idées

Tags:,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :