Défi du cœur au corps

le 4 janvier 2001

nimier-2000.1260116557.jpgAcheter ce livre, « La Nouvelle pornographie », relevait d’une démarche ambiguë. Je n’avais encore lu aucun ouvrage de Marie Nimier. J’hésitais. Je n’allais quand même pas céder à la tentation d’un titre accrocheur — même protégé par la couverture classique de la NRF et encouragé par les éloges de Bernard Pivot. Et pourtant… Je viens d’en terminer la lecture avec un mélange de tristesse en pensant au personnage et d’enthousiasme en pensant à l’écrivain.

Les premières pages m’ont conforté dans ma réticence. Mais on ne balance pas comme cela 95 francs par-dessus l’épaule, alors j’ai continué la lecture. Au-delà de ces pages s’ouvre un monde d’une tendre brutalité et d’une rude tendresse pour notre pauvre humanité. Hommanité. L’Homme c’est tout cela, l’homme aussi. C’est tout ce que Marie Nimier écrit. À la fois ce désir et son refus, cet amour. L’audace de l’amour, défi du cœur au corps sans cesse relancé.

J’ai partagé le sentiment de la narratrice : « On aimerait parfois que les romans se suspendent. Qu’ils cessent de nous raconter. Qu’ils se la bouclent », retrouvant la réticence qui avait accompagné la lecture des premières pages. La sortie de l’ouvrage s’annonçait comme un retour, un refrain paillard. Pourtant, les mots, au fil du texte, s’étaient affûtés pour ciseler un bijou discret et délicat d’où le scintillement d’une âme émanait plus fort que la luisance d’un corps. Fallait-il renoncer à cette écriture ? Non, bien sûr. Marie Nimier ne renonce pas. Les mots, le texte, nous entraînent dans la dérive pathétique du personnage-écrivain. Des mots qui épargnent au lecteur une lumière trop crue – j’avoue être las quand tout est dit — et pourtant tissent un texte sans merci.

Après la lecture de : Marie Nimier, La nouvelle pornographie, Gallimard 2000 (citation extraite de la page 172).



Catégories :lecteur

Tags:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :