Quand s’ourdit la fin

deaf-sentence.1215632721.JPGLe titre était prometteur : « Deaf sentence ». Probablement du meilleur Lodge. Aussi n’ai-je pas hésité à acheter ce livre rencontré sur les gondoles bien achalandées en livres étrangers de la FNAC de Bruxelles. Pas de déception, et même une surprise pour qui n’a pas lu la quatrième de couverture. On entre rapidement dans le vif du sujet, amusé et attendri par les malheurs de Desmond  Bates qui tant bien que mal gère sa surdité naissante et se trouve rapidement pris dans une affaire scabreuse. Mais l’homme a du ressort, et fait preuve de cette vigilance particulière de ceux qui apprivoisent un handicap naissant. Jeux de mots, jeux d’esprits, comique de situation, un brin d’érotisme, deux doigts d’acidité à l’égard du monde académique qui lui est cher, Lodge conquiert son lecteur. Il le conquiert par l’humour mais aussi par la compassion, et c’est là l’inattendu de cet ouvrage. Bates a un père qui a pris un peu d’avance sur chemin de la fin. Juste un peu plus catastrophique. Juste un peu plus handicapé. Juste un peu plus vieux. Pour un peu, le roman devriendrait pathétique. Il n’est que prophétique pour qui sent sa fin prochaine.

Ce livre paraitra en français à l’automne sous le titre  » La vie en sourdine ». Il est bien dommage que ce soit là le choix de traduction du titre original. La vie de Desmond  Bates n’est pas du tout en sourdine. Au contraire, elle fait grand bruit; elle est plus que jamais vivante pour ce personnage aux prises avec une adversité inéluctable comme la vie qui va. Il devient sourd comme il devient vieux. Le diagnostic de surdité est la première interprétation d’un symptôme funeste. Mais la fin peut aussi se construire, et Desmond Bates s’y entend !

David Lodge , Deaf sentence , Harvill Secker, 2008
La traduction française, La vie en sourdine, paraîtra en septembre chez Rivages
La critique dans Le Monde des livres est disponible pour quelques semaines [ici



Catégories :lecteur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :